Pleins feux sur: Mathilde Benoît-Fortier

Saviez-vous que plus de 25 pour cent des étudiants qui fréquentent Bishop’s sont francophones? La Sherbrookoise Mathilde Benoît-Fortier a choisi Bishop’s pour poursuivre ses études universitaires et pratiquer son sport de prédilection: le soccer. Nous avons discuté avec Mathilde de son expérience en tant qu’étudiante-athlète francophone.   


Avant de mettre les pieds sur notre campus, Mathilde n’avait étudié que dans la langue de Molière. Au moment de choisir l’institution universitaire de choix pour entamer sa prochaine aventure académique, elle avait quelques critères en tête: œuvrer au sein de l’équipe de soccer, étudier dans un programme enrichissant et parfaire son anglais. Bishop’s était l’université parfaite pour elle. De plus, la beauté et la taille de notre campus, la vision de son entraîneur de soccer envers les étudiants-athlètes et notre communauté inclusive furent des arguments convaincants pour venir chez nous.    

Si les premières semaines furent houleuses pour Mathilde, ceci ne l’a pas freiné d’améliorer son expérience sur le terrain et en classe. Déterminée, Mathilde a contacté le Writing Centre, lui permettant ainsi de parfaire son anglais écrit.   

L’implication de Mike Andrews des Gaiters dans l’aventure académique et sportive de Mathilde fut également cruciale dans la transition réussie vers une université anglophone. En effet, Mathilde a pu conjuguer sports et études avec brio grâce à son entraîneur, mais également grâce à ses professeurs qui furent extrêmement accommodants, lui proposant même de passer ses examens en français. Une possibilité qui s’offre à tous les étudiants francophones et ce, durant l’entièreté de leur parcours académique chez nous. « Bishop’s met des outils en place pour aider les francophones à réussir à s’épanouir, que ce soit en classe ou sur le terrain. »   

L’étudiante en sciences politiques et études internationales excelle dans la conciliation sport-études-travail puisqu’elle travaille aussi à temps partiel. Nul besoin de vous expliquer à quel point ses semaines fort occupées! Mathilde est passée maître dans l’art de l’organisation et de la gestion de priorités; elle étudie pour ses examens au moins deux semaines à l’avance. « Le soccer a toujours été une grande source de bonheur et de motivation pour moi. » Son amour pour son programme et pour son réseau d’amis et de gens qui la soutiennent dans tout ce qu’elle entreprend est également une source de motivation.   

Pour Mathilde, Bishop’s représente bien plus qu’une simple université ou un endroit où pratiquer son sport favori. Bishop’s est une grande famille qui célèbre tant ses efforts athlétiques qu’académiques ou parascolaires.
« Je me sens chez moi ici. C’est une université unique et exceptionnelle! » 

Leave a Reply

Your email address will not be published.